Méthode mise au point par le professeur Alfonso Caycedo, la sophrologie fait partie des approches dites « psycho-corporelles ». La sophrologie est devenue une méthode globale incontournable dans l’accompagnement au mieux-être. Sa force est de faire le pont entre les avancées du domaine de la psychologie occidentale et les approches orientales (yoga, Bouddhisme, Ayurvéda, Taoisme).

L’origine de la sophrologie

C’est un neuro-psychiatre, Alfonso Caycedo, qui a mis au point la sophrologie, en constatant auprès de ses patients que le rapport au corps était déterminant dans le traitement des troubles psychologiques. Il s’est alors intéressé aux pratiques psycho-corporelles ancestrales comme le yoga, la méditation, et autres voies de développement personnel en lien étroit avec le corps. Pour faciliter l’accès de ces approches à un public occidental, il a créé un protocole et des exercices facilitant l’accès à un état de conscience élargi de soi, de son corps, de sa présence.

A quoi sert la sophrologie ?

La sophrologie est particulièrement indiquée dans les problématiques de :

  • Gestion du stress et régulation des émotions
  • Amélioration du sommeil
  • Confiance en soi
  • Bien-être et équilibre global
  • Prise en charge de la douleur et troubles musculo-squelettiques
  • Bien-être digestif
  • Préparation à l’accouchement
  • Préparation aux examens
  • Préparation mentale du sportif
  • Développement personnel

Comment se déroule une séance de sophrologie ?

Travail sur la respiration, mouvements doux, visualisations et méditation guidée sont à la base d’une séance de sophrologie. La sophrologie se pratique en posture assise ou debout (rarement allongée, principalement pour éviter l’endormissement) et le contenu s’adapte aux besoins qui émergent au fil de la séance. En tant que praticienne « multi-approches », il arrive que j’utilise d’autres « outils thérapeutiques » comme l’hypnose, la relaxation, le son (musique, voyage au tambour) ou une thérapie manuelle énergétique.

La sophrologie peut s’utiliser dans le cadre d’un accompagnement individuel, mais aussi de façon régulière en groupe (séances hebdomadaires ou stages).